Accueil > Le remplacement médical > Pour le patient > Quel est le niveau médical d’un remplaçant ?

Quel est le niveau médical d’un remplaçant ?

mercredi 2 juin 2004

Il existe 3 types de remplaants :

 les tudiants remplaants
 les remplaants thsards
 les remplaants thss

Les remplaants tudiants

Pour tre remplaant il faut avoir valid la quasi totalit de ses 3 cycles d’tudes mdicales, c’est--dire avoir fait au minimum 7,5 ans d’tudes.

Pour les remplaants gnralistes, cela correspond  :

 2 ans de premier cycle,
 4 ans de second cycle
 et au moins 2 semestres de troisime cycle dans des services dit-validants (c’est dire jugs comme utiles la formation de gnraliste)
 plus un semestre de formation chez un mdecin gnraliste.

Pour les spcialistes, le principe est le mme mais les stages sont diffrents.

Cela est le strict minimum.

Il faut savoir que le cursus de troisime cycle n’est pas fini pour autant et que ces remplaants-l ont encore des stages raliser en tant que rsidents/internes. Ils ne peuvent alors travailler que pendant des priodes o il ne sont pas en poste (vacances le plus souvent).

Les remplaants thsards

Une fois le troisime cycle achev, il reste une preuve capitale pour tout mdecin : la thse.

Celle-ci confre le titre de Docteur en Mdecine, condition sin-qua-none l’installation en tant que mdecin.

Cependant, pendant la ralisation de cette oeuvre universitaire, le mdecin [1] thsard peut exercer soit l’hopital sur des postes de FFI (Faisant-Fonction d’Interne) soit en remplacement.

Cette situation (mdecin pas ths mais remplaant) peut durer au maximum 3 ans. A la suite de cette priode, le mdecin perd le droit de remplacer jusqu’ ce qu’il ait soutenu sa thse et soit devenu Docteur en mdecine de plein droit.

Les remplaants thss

Ils sont Docteurs en mdecine au mme titre que votre mdecin habituel, mmes diplomes, mme inscription l’ordre des mdecins, ils sont visibles sur l’annuaire des mdecins franais en tant que non installs.

Dans leur cas (qui est actuellement le mien), ce mode d’exercice est un choix personnel. On a ainsi vu des mdecins installs dvisser leur plaque (arrter d’exercer dans un cabinet qui leur tait personnel) pour retourner faire des remplacements ou d’autres tre toujours remplaants 50 ans.


[1Et oui, on peut tre mdecin (= qui a valid son cursus mdical de trois cycles) sans tre Docteur (= qui a en plus pass sa thse)

Messages

  • Je me permet de répondre  certains éléments qui ne sont pas complètement dans la vérité :

    A titre d’exemple je suis thésé, j’ai donc passé ma thèse,
    de surcroît, j’ai validé mes semestres, mais je ne suis pas considéré comme étant pour autant docteur en médecine.
    Je ne peux dès lors point m’inscrire  l’ordre !
    Je ne peux pas non plus travailler en milieu hospitalier avec un statut un peu près décent (pas de possibilité d’être attaché ou autre),  moins d’opter pour le statut de FFI !
    Et pourtant je peux remplacer !

    Pourquoi ?
    Simplement parce que pour être reconnu docteur en médecine, la thèse n’est pas l’unique élément discriminant !

    Il faut que la faculté dans laquelle vous avez étudié accepte de valider votre troisième cycle d’étude médical.

    Vous savez en effet que l’enseignement du troisième cycle d’études médical ne dépend plus du ministère de l’enseignement supérieur ou encore de la santé, mais il dépend de chaque Doyen de CHU.

    Ainsi chaque CHU a le choix d’organiser et de valider comme il l’entend le troisième cycle (cours obligatoires, examens). De la sorte l’équité entre CHU et étudiants n’existe plus.

    • Si vous n’avez pas validé vos modules obligatoires de 3ème cycle, c’est évident que vous ne pouvez pas être inscrit en tant que médecin thésé au tableau... Même si vous avez passé votre thèse.

      Par contre, si le département de médecine générale vous fournit un certificat signifiant que vous avez validé votre cursus obligatoire (stages et formation universitaire) c’est tout bon.

      De même vous pouvez remplacer si vous avez validé le minimum requis au niveau universitaire. Le département de MG fera l -aussi un certificat.

      Cela n’a rien  voir avec la qualité du décisionnaire (ministère ou fac) mais avec l’organisation même des études de médecine.

      PS : Un CHU n’a pas de doyen mais un directeur (c’est une entité de soin = un hôpital). Un département universitaire (c’est une entité de formation) aussi et une faculté/université a un doyen (c’est une entité administrative et pédagogique).

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.