Accueil > Le remplacement médical > Pour le remplaçant > Quelles sont les contributions sociales dont est redevable le remplaçant (...)

Quelles sont les contributions sociales dont est redevable le remplaçant ?

jeudi 3 juin 2004

Comme tout professionnel, le remplaant doit payer des charges sociales sur ces revenus professionnels.

Il relve du rgime des Professionnels Auxilliaires Mdicaux et est apparent au secteur I.

Cet article ne parle pas de la taxe professionelle. Un article spcifique se trouve ici.

A l’URSSAF

il doit payer :
 La CSG
 La CRDS
 La cotisation d’assurance maladie mais uniquement le montant minor comme les mdecins secteur I.
 La cotisation au fond de formation professionnel

Par contre, il n’a pas payer la CUM (Contribution aux Unions de Mdecins) car il n’est pas install.

ATTENTION, cette particularit n’est pas gre par les logiciels qui tablissent vos relevs de cotisations. C’est vous de retrancher ce montant en expliquant pourquoi et de renvoyer un chque du nouveau montant la place du TIP.

C’est pour cela aussi qu’il est dconseill pour un remplaant de souscrire au prlvement automatique de ses cotisations URSSAF.

A la CARMF

La CARMF est la Caisse Autonome de Retraite des Mdecins Franais.

C’est elle qui gre les cotisations retraite/prvoyance.

Cette cotisation n’est de qu’ partir du moment o le remplaant est ths (et inscrit l’ordre, l’un ne va pas sans l’autre) et qu’il paye une taxe professionnelle (ne rvez pas, ca vient trs vite). Avant cela, la cotisation est facultative.

C’est cher, le systme va s’crouler sur lui-mme d’ici peu, vous n’en verrez probablement jamais le moindre sous, MAIS c’est obligatoire... alors tant pis yakabanker comme on dit...

En fait, il y a deux faons de voir la cotisation retraite :dans une optique personnelle [1]

 une optimiste qui consiste croire qu’on atteindra un jour la retraite et ce moment-l autant commencer cotiser le plus tt possible. Dans ce cas, cotisez ds que vos revenus de remplaement sont suffisants pour couvrir les cotisations tout en vous laissant de quoi vivre (et payer le reste : impots, cotisations URSSAF, assurances obligatoires, cotisation l’ordre, abonnement Prescire, etc...)
 une pessimiste qui consiste croire que vous n’atteindrez pas la retraite ou que la CARMF n’existera plus d’ici-l. Dans ce cas, attendez d’tre dans une situation d’obligation comme dcrite plus haut : thse + taxe professionnelle.


[1je vous passe l’optique altruiste de soutien aux gnrations prcdentes, n’oubliez pas que ce sont elles qui vous ont mis dans cette situation

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.